SOXH

DEUIL

“Deuil” est un essai chorégraphique cinématographique en trois actes. Il représente la mécanique du deuil, de la rupture amoureuse. Chaque acte a une émotion prédominante : la colère, la tristesse puis l’acceptation. Les étapes, du choc à l’acceptation, sont traversées par le danseur, Valentin Piers. Marina Barbone, la danseuse, devient un fantôme, toujours présente malgré son absence. Lui, souffrant de ce vide infini, se relève peu à peu. La part de l'autre que l’on garde à jamais.

Harold Passini, le réalisateur, explore le sujet de la rupture dans toute sa brutalité et son intensité, jusqu’à la lueur d’espoir. Les mouvements tantôt désarticulés, tantôt harmonieux de la chorégraphie suivent l’association d’émotions qui nous ont tou•te•s traversé•e•s.

Il compose également la musique du film ; mélancolique, mineure, douce , elle contraste d’autant plus avec la violence des émotions que les deux personnages traversent. 
La lumière suit également le mouvement inverse des actes ; le soleil se couche petit à petit, tout est sombre… et dans le renouveau de la lumière. Dans un environnement aussi brut et pur qu’une plage d’infini, il n’y a plus que l’essentiel.

__

Directed by Harold Passini
Music by Harold Passini
Dancers — Valentin Piers, Marina Barbone
Choreography by Antoine Pividori
Cinematography byRayan Grolleau Raoux
1st AC — Alexis Gouverneur
Producer — Agathe Jolivet
Editor & Colorist — Harold Passini
Production Company — SOXH factory
Camera & Lenses — Loca Images

 
Deuil
Lire la vidéo